Des questions ? Envie de participer ?

Allez sur LE FORUM du mobilier

Brève reconstitution historique du design mobilier

Depuis le début de l'histoire de l'homme, le mobilier est présent, ses principes de conception et ses designers aussi. La preuve est que les meubles ont survécu depuis la période néolithique sous forme de tableaux, peintures murales découvertes à Pompéi ou en sculpture. Même dans les pyramides d'Egypte et ans les tombes de Ghiordès (aujourd'hui la Turquie).
Cette page va montrer les principales avancées et évolutions des styles et matériaux en mobilier et mettant en évidence les caractéristiques marquantes de chaque période et les matériaux utilisés. Vous aurez aussi une sélection arbitraire des pièces jugées les plus importantes jamais conçu. Le frise historique du design mobilier ci-dessous décrit quelques unes des plus grandes périodes, qui est détaillées plus bas.

Frise temporelle

Le néolithique

Une commode, un buffet et un coffre du néolithique

Dans un site fouillé datant de 3100-2500 avant JC dans la ville de Skara Brae en Ecosse, on a découvert une gamme de mobilier en pierre. En raison d'une pénurie de bois dans les Orcades (île écossaise), les gens ont été forcés de construire du mobilier avec des pierres, un matériau facilement disponible qui pouvait être transformé en composants pour une utilisation au sein du ménage. Chaque maison était équipée de plusieurs meubles en pierre, allant des armoires, aux commodes et même des lits, des étagères et des sièges bien entendu. La commode faite de pierre était considérée comme l'élément le plus important car il fait face à l'entrée de chaque maison, il était donc le premier élément vu en entrant dans une maison.

Le mobilier en Égypte ancienne

Des chaises, une table et un support

Les conditions climatiques très arides que l'on trouve en Égypte depuis le IIIème millénaire avant J.-C. sont parfaites en ce qui concerne la préservation de la matière organique. Grâce à ces conditions, du mobilier a été retrouvé sur divers sites et notamment un lit du 3ème millénaire avant notre ère, découvert à Tarkhan, un lit de 2550 ans doré. Des chaises et des boîtes ont été retrouvées dans le tombeau de la Reine Hetepheres ainsi que des lits à Thèbes. Il y avait deux types de mobilier retrouvés, ceux complexes, ornés et dorés dans les tombes des pharaons et les simples chaises, tables et paniers des Égyptiens ordinaires.

Le règne du Grec ancien

Une chaise, des lits et un tabouret

Le design de meubles grec antique remonte au IIème millénaire avant J.C., dont la célèbre chaise de Klismos. Leur design est conservé non seulement par les exemplaires encore existants mais aussi par leur image peintes dans les vases grecs. En 1738 puis en 1748, les fouilles d'Herculanum et de Pompéi ont permis de retrouver les meubles romains parfaitement préservés. Les cendres de l'éruption du Vésuve ont conservé les meubles datant de 79 après J.C. jusqu'à leur excavation au XVIIIème siècle. Le design de ce mobilier a été fortement influencé par les meubles de l'Egypte ancienne avec des formes rectangulaires et peu organiques. Aux 4ème et 5ème siècles, une fois que les Grecs ont développé leur propre style, les meubles sont devenus moins carrés et plus incurvés.

Le mobilier médiéval

Un buffet, deux tables, une chaise

La période médiévale a été la fois austère et brute, ce qui se reflète dans les styles de meubles de l'époque. Les meubles de l'époque médiévale ont un style très particulier. Leurs caractéristiques principales sont des sculptures dans le bois ornant les chaises et lits à baldaquin, des structures massives avec des couleurs qui sont essentiellement le noir, le beige ou le gris. Les formes étaient principalement carrées ou rectangulaires avec très peu de lignes courbes ou des formes circulaires.

La renaissance

Un buffet, deux tables, une chaise

Tout comme pour le reste des arts, la Renaissance italienne du XIVème et du XVème siècle a marqué un renouveau dans la conception du mobilier, souvent inspirée par la tradition gréco-romaine. À partir du XVème siècle, une renaissance semblable à la culture, s'est produite dans le nord de l'Europe, en particulier aux Pays-Bas, en Belgique et dans le nord de la France. Les décorations ont été nettement différentes de celles du moyen-âge et sont caractérisées par des designs opulents, souvent dorés qui reprennent souvent la profusion de l'ornementation florale et végétale. Le but de ces meubles étaient souvent de mettre en valeur les compétences des artisans qui les ont produits.

Le mobilier Jacobien

Deux chaises, une table

Après la Renaissance, il y eut un changement graduel vers un style moins ornementé, moins bruyant. Les pieds des table fabriqués en Grande-Bretagne, par exemple, avaient une forme plus droite et plus étroite que les version antérieures qui étaient plutôt en spirale auparavant. De manière générale, les profils de meubles est devenu plus étroit et plus rectangulaire. Plus tard, les meubles jacobien, à l'époque d'Oliver Cromwell dit Le Protecteur, étaient très anguleux, carrés et peu décorés ; Un style approprié pour une période de relative pauvreté. Mais avec le retour de la monarchie sous Charles II, le mobilier Carolingiens redevint plus orné, caractérisée par la complexité des sculptures et l'apparition d'assises colorées avec garniture.

A la fin de cette période, l'influence du style britannique William et Mary commençait à montrer. Par rapport aux pièces de style Jacobien et Carolingiens, ce style de mobilier était plus léger et plus élégant : pieds inversés, accoudoirs en serpentins, pieds et civières ciselées en font un design très facilement identifiable.

Le mobilier de style colonial

Une chaise et deux consoles

Aux Etats-Unis, au début de la période coloniale, la plupart des meubles sont arrivés avec les premiers immigrants. Ils ont tout d'abord rapporté des meubles typiques de style Jacobien et Carolingiens de Grande-Bretagne, puis plus tard, on réalises leur propre mobilier dans un style similaire. Ces pièces étaient généralement robustes et fortement décorés de gravures, la plupart avec pieds sculptés en sur-forme. Dans l'environnement plus sévère de certaines colonies, cet évolution du mobilier revêt un style plus simple, c'est à dire plus proche de la vie plus simple et pratique des colons.

D'autres colons ont également apporté leurs influences dans les colonies, notamment les Néerlandais et les Français dans le nord-est et les Espagnols dans le sud-ouest. Bien que d'influence différente dans la décoration, le design britannique et néerlandais sont essentiellement issus de la même tradition. Cependant, le climat particulier auquel faisait face les colons espagnols leur offrait différentes essences de bois. Ceci a donc conduit à un style de mobilier différent appelé Mission ou Southwestern.

La plus ancienne pièces de fabrication américaine connue est un coffre fait par Nicholas Disbrowe vers 1660. complètement rectangulaire, sa construction en cadre-et-panneau sculptée est très caractéristique, bien que très ressemblant au mobilier ancien de style Britannique.

Le design Rococo

Des chaises et un lit

Au XVIIIème siècle, le design du mobilier a commencé à évoluer rapidement, même s'il y a quelques styles qui appartenaient principalement à une seule nation, comme que le Palladianisme en Grande-Bretagne ou le style Louis Quinze pour les meubles Français. D'autres styles, tels que le Rococo et le néoclassicisme étaient très répandus dans toute l'Europe occidentale. En réalité le terme « mobilier du XVIIIème siècle » désigne donc une grande variété de styles, y compris

  • William et Mary
  • La Reine Anne
  • Le style géorgien
  • La Chippendale, Hepplewhite, Sheraton, Adam, Regency et le style Fédéral
  • En France, nous avons plusieurs design de type Louis, Directoire et Empire.

Bien que de style distinct, tous les meubles du XVIIIème siècle, que ce soit les américains, britanniques ou français partagent la même conception de construction qui se distingue de ce qui suivra au XIXème siècle, c'est dire la production de masse. Le mobilier du XVIIIème siècle est couramment considérée comme représentant l'âge d'or des artistes ébénistes, formé à l'art de la conception de meubles qui se manifeste dans des conceptions très décorées, sophistiquées.

Le design du 19ème siècle

3 chaises en exemple

Le XIXème siècle a été marqué par la révolution industrielle qui a provoqué des changements profonds dans la société. Avec l'augmentation de le population et le travail concentré dans les villes, la montée d'une nouvelle classe de riches pouvant acheter de meubles, ainsi que l'arrivée de la production de masse et la disparition de l'artisanat individuel, la progression graduelle des styles de mobilier qui s'était développée au cours des siècles précédents a été remplacée par une série de styles d'imitation ou de reprises, les revivals. Ce mélange de tous ces designs de type Renaissance, Néogothique, Néoclassicisme et Rococo revisités est devenu facile et peu coûteux à fabriquer.

Avec l'industrialisation, c'est une simple question de reproduire des ornements historiques de bonne facture sur toutes sortes de meubles, rendant ainsi possible la création d'un flux continue de meubles de style Renaissance pour répondre à la demande du public. Le résultat a été un siècle de meubles dont le dénominateur commun était une ornementation excessive sous forme d'incrustations de bois ou de métal.

L'art nouveau

Une chaise, deux consoles

L'Art Nouveau est apparu à la fin du XIXème siècle à Paris. Le style était censé être fortement influencée par les lithographies de l'artiste tchèque Alphonse Mucha, dont les dessins plat avec des lignes très courbes étaient considérés comme éloignées de l'art académique de l'époque. Le mobilier de style Art Nouveau utilise donc des lignes et courbes comme ornementation graphique. Le fer et le bois étaient couramment utilisées pour fournir des structures solides et minces en tant que structure aux meubles.

Le style Bauhaus

Deux chaises

En raison de la plus grande disponibilité d'un plus large éventail de matériaux comme jamais auparavant et d'une prise de conscience grandissante de l'esthétique historique et interculturelle, les meubles du XXème siècle sont peut-être plus diversifiés, en termes de style, que tous ceux des siècles qui l'ont précédée. Les trois premiers quarts du XXème siècle ont vu naître les styles Art déco ↩, De Stijl, Bauhaus, Wiener Werkstatte et Vienne, tous travaillant dans une certaine mesure en direction d'un design moderniste. L'école du Bauhaus a été fondée par Walter Gropius à Weimar (Allemagne) en 1919. Malgré son nom et le fait que son fondateur était un architecte, l'école Bauhaus a été fondée avec l'idée de créer une œuvre d'art « globale » dans laquelle tous les arts, y compris le mobilier, auraient finit par être réuni. Le design des meubles issus de l'école du Bauhaus est devenu un des plus influents du design moderne.

Les meubles d'arts décoratifs

3 chaises art déco

Le mouvement Art déco a vu le jour à Paris dans les années 1920. Ce mobilier représente l'élégance, le glamour, la fonctionnalité et la modernité. La symétrie et les lignes du style art déco est la marque de fabrique qui se différentie des courbes organiques et asymétriques de son prédécesseur, l'art nouveau. L'Art Déco a connu un déclin de popularité durant les années 1930 et au début des années 1940, quand ce mobilier a commencé à être tourné en dérision comme présentant une fausse image de luxe. Finalement, ce design a vu son déclin avec l'austérité de la seconde guerre mondiale.
Plus de détails sur notre page dédiée à la définition de l'art déco ↩.

Le mobilier de design moderne

3 chaises modernes

Issu de l'école du Bauhaus et de l'Art Déco, le design moderne a emmergé à la fin de la seconde guerre mondiale avec l'aide de matériaux mis au point pendant celle-ci, comme le contreplaqué stratifié, le plastique et la fibre de verre. En ce qui concerne les meubles de design modernes, le noir doré, le bois sculpté et richement décoré et les tissus à motifs ont fait place à la simplicité et la géométrie souvent métallique. Les formes des meubles modernes a cherché la nouveauté, l'originalité, l'innovation technique. On peut dire que ce type de design a tenté d'oublier le passé et repenser le mobilier plutôt que de le faire évoluer comme l'avaient fait le reste des mouvement depuis la Renaissance. Cet intérêt pour les méthodes et matériaux nouveaux et innovateurs a produit un certain mélange des disciplines de l'art et des technologies. L'utilisation de nouveaux matériaux, tels que l'acier sous toutes ses formes, le contreplaqué moulé et le plastique ont permis de créer de nouveaux designs. Les designers de l'époque étaient considérés soit comme pionnier, soit comme choquants à l'époque, contrairement à ce qui a précédé.
Plus de détails sur notre page dédiée à la définition du mobilier de design moderne ↩.

Le mobilier contemporain

Suite à l'excès volontaire des designers de mobilier postmodernistes ↩ dans la couleur, les formes et la perte de repères visuels, c'est maintenant à nous de faire évoluer le design mobilier vers son futur.
La technologie, plutôt que la technique, semble être une piste valable tant notre mode de vie est en évolution avec l'afflux constant de l'information et la connexion permanente entre les individus.
Vous pouvez continuer votre lecture vers notre définition du mobilier contemporain ↩.